actualités à Lanrivain et aux alentours



 Prochain Conseil Municipal

Mardi 20 juillet 2021 à 20h




 

 

Influenza aviaire

Camping-car France Services

Prochain passage, lundi 23 août de 13h30 à 16h




Emploi et formation

Nouvelle offre d'emploi



Recherche d'un local avec eau et électricité à Lanrivain ou alentours

pour l'initiation à l'apiculture par un professionnel retraité, M Jean-Michel FOUET.

Contact en mairie



 

 

Fièvre porcine



Une nouvelle fontaine à l'école !

 

Ur feuteun nevez er skol Larruen !

 

Après plusieurs années de tranquillité, les parents d'élèves de l'école ont racheté une pompe et ont réamorcé la fontaine. Elle est actuellement en service et les enfants de l'école peuvent, lors de belle météo, arroser les plantes de la cour.

 

Merci aux parents d'élèves !

Mersi bras d'ar gevredigezh DivYezh Larruen  !


André Le Roux, ancien maire et doyen de Lanrivain, s’est éteint

C’est avec tristesse que les Lanrivanais ont appris la disparition, dans sa 97e année, d’André Le Roux, doyen de la commune. Né le 7 août 1924 à Saint-Nicodème, André Le Roux a mené une brillante carrière d’agriculteur, à Lanrivain, où il fut précurseur de l’élevage des vaches laitières Holstein. À 25 ans, il entra au conseil municipal. Son implication le porta au siège d’adjoint de 1965 à 1971, avant de ceindre l’écharpe de maire jusqu’en 1983.

 

Il prit ensuite sa retraite après un dernier mandat de conseiller municipal. En 2008, il fut nommé maire honoraire. Sa politique progressiste l’amena à constituer un Sivum qu’il présida, et qui réunissait Lanrivain, Peumerit-Quintin, Kerpert, Saint-Gilles-Pligeaux, Saint-Connan et Trémargat.

 

Aux débuts du « Journal parlé » en breton

Il instaura alors le « Journal parlé », en breton, une initiative attachée au collectage du patrimoine oral breton, pour laquelle il œuvra avec son beau-frère et ami Marcel Le Guilloux, et qui ouvrit la voie à Radio-Kreiz-Breizh.

 

Il fut également président du comice agricole pendant plus de vingt ans, puis président d’honneur. Il avait confié à ses proches, qu’il lui restait deux vœux à exaucer : être un jour le doyen de la commune, et voir son neveu, Philippe Le Joncour, élu maire de Lanrivain. C’est avec ses deux souhaits accomplis, qu’André Le Roux s’est éteint, mercredi. Un dernier hommage lui a été rendu, vendredi, à la salle municipale.

 

Photo : archives de la Municipalité                                      Texte : Le Télégramme. Lien vers l'article


MISE en PLACE de BANCS PUBLICS

Alain JOANNOT, 3ème Adjoint au Maire, et Éric LE JÉHAN, agent communal, ont procédé au montage des bancs conçus par le CAUE 22. Au total, six bancs ont été établis.

Ils ont été placés sur la place des marronniers, sur la place de l'église, sous la coursive de la salle des fêtes, au terrain de tennis et près de la chapelle du Guiaudet.

Une table de pique-nique en bois a également fait son apparition sur la place des marronniers.

 

Texte et photos : Municipalité


PANNEAUX TOURISTIQUES

Remise en place du panneau touristique au Guiaudet et nouvelle implantation pour celui du bourg.

 

Texte et photos : Municipalité


Anniversaire de la doyenne

C’est le dimanche 4 avril 1922 que Séraphine Gicquel, née Rioux, a vu le jour, à Kerbastard en Peumerit-Quintin, à la limite de Lanrivain. Mère de cinq enfants, elle a eu une vie bien remplie et résidait depuis 2002, au village du Rest, en Lanrivain, en compagnie de son fils Marcel. Au décès de celui-ci, il y a deux ans, Séraphine s’est installée à l’Ehpad Ti Kerjean de Saint-Nicolas-du-Pélem où elle mène une paisible retraite.

 

« J’ai bien connu ta maman ! »

Si son 99e anniversaire a été célébré à distance, derrière une vitre, covid oblige, dimanche, avec les règles de distanciation, le maire Philippe Le Joncour et sa première adjointe, Fabienne Pampanay, sont venus la rencontrer devant le foyer-logements. Pour la doyenne, dont l’ouïe a perdu en finesse, il était difficile de reconnaître tout le monde : « Alors c’est toi le maire ? », a-t-elle lancé à Philippe Le Joncour, avant de lancer un « J’ai bien connu ta maman ! » Sa fille Nellie vient chaque semaine, lui rendre visite avec son compagnon Michel : « Maman compte bien fêter ses 100 ans », a-t-elle confié.

 

Texte et photo : Le Télégramme. Lien vers l'article