actualités à Lanrivain et aux alentours


Mairie et agence postale fermée

Vendredi 20 mai 2022 de 9h à 12h



 Prochain Conseil Municipal 

Mercredi 11 mai à 20 h


Camping-car France Services

Lundi 16 mai 2022 à 13h30








Fest-noz à Lanrivain : une première scène pour les jeunes élèves de l’école de musique !

Les jeunes élèves de Rozenn Talec et Énora Morice : Luce, Loës, Loësa, Rose, Koupaia et Maïna, ont fait l’ouverture du fest-noz.

Samedi 19 mars, à la salle des fêtes de Lanrivain, la musique et la danse bretonne étaient à l’honneur. En cette veille de printemps, une surprise-party était organisée dans l’après-midi par l’école de musique, danse et théâtre du Kreiz-Breizh (EMDTKB). Elle a réuni une quinzaine d’adultes et 25 enfants. « Avec le concours des cercles celtiques de Rostrenen et de Saint-Nicolas, nous avons animé une initiation à la danse bretonne, pour préparer le fest-noz donné dans la soirée. C’était une sorte de répétition générale ! », explique Gwenaëlle Le Doussal, professeure de théâtre. Le fest-noz était animé par les élèves des cours de musique et leurs professeurs. À noter la présence, en invité, du Trio Kraft, fondé depuis peu par le professeur d’accordéon diatonique, Jérôme Pungier, avec Elouan Jégoux et Gweltas Rault.

 

Texte et photo : Le Télégramme. Lien vers l'article.


Jacky Raoult, médaillé de ce 19 mars

Jacky Raoult et René Le Pré, lors de la remise de médaille en présence de Philippe Le Joncour, maire

 

Samedi 19 mars, lors de la cérémonie de commémoration du 60e anniversaire de la fin de la guerre en Algérie. René le Pré, président de la Fnaca, a remis à Jacky Raoult, la médaille de reconnaissance de la Nation, pour service rendu.

 

Appelé en 1963, à Épinal et incorporé dans les transmissions, il est muté en Algérie en janvier 1964. Les conflits ayant cessé, il faut maintenir l’ordre dans un contexte très délicat et replier le camp. Il reste six mois en Algérie, ce qui lui vaut de recevoir la croix du combattant en 2019. Une bonne trentaine de personnes ont assisté à la cérémonie.

 

Texte et photo : Ouest France. Lien vers l'article.


Lieux mouvants participe au Printemps des poètes

L’association Lieux Mouvants lancera sa saison 2022 en participant au Printemps des poètes. Elle accueillera deux grands chanteurs et poètes bretons et une autrice morbihannaise au hameau de Saint-Antoine, à Lanrivain (Côtes-d’Armor), le dimanche 27 mars 2022, à 14 h.

 

Denez Prigent y lira ses poèmes en langue bretonne, qui seront traduits par Sandrine Le Mevel Hussenet, autrice, metteuse en scène, comédienne et animatrice d’ateliers d’écriture et de théâtre.

 

Yvon Le Men, quant à lui, récitera des extraits de son dernier recueil Les Épiphaniques. Un temps de lecture participative clôturera la journée, permettant à chacun et chacune de lire ses poèmes préférés, en lien en avec la thématique du Printemps des poètes 2022, à savoir, l’éphémère. Pour ce faire, les spectateurs sont invités à apporter leurs ouvrages.

 

Dimanche 27 mars, à 14 h, hameau de Saint-Antoine, Lanrivain. Tarif : 6 € ; gratuit, moins de 12 ans. Contact et réservation.

Texte et photo : Ouest France. Lien vers l'article.


Gar Nevez Laruen prépare un marché gourmand et un vide-greniers

Vendredi 18 février, l’association Gar Nevez Laruen s’est réunie en assemblée générale, au presbytère, sous la présidence d’Alain Quinchon. Le bureau a été reconduit, avec Joseph Gestin, trésorier ; Robert Le Bris adjoint ; et Anne Gautier, secrétaire.

 

L’association a de nombreux projets pour l’année. Côté travaux, un portail sera prochainement posé à la gare. Par ailleurs, l’association a été sollicitée par la mairie de Ploumagoar, pour participer à la préparation d’une exposition sur la ligne de chemin de fer qui joignait jadis Guingamp à Saint-Nicolas. L’exposition sera visible à Ploumagoar. « Nous avons de très nombreux documents et photos, indique Joseph Gestin. Nous rencontrerons prochainement les organisateurs à Ploumagoar ».

 

Des événements sont à prévoir : un marché gourmand, le 11 juin en soirée, et un vide-greniers, le 7 août. Pour remercier les bénévoles et échanger avec les habitants, un barbecue convivial est également prévu courant septembre.

 

Texte et photo : Le Télégramme. Lien vers l'article.


Décès de Séraphine Gicquel, doyenne des Lanrivanais

Séraphine Gicquel, le jour de son 99e anniversaire. (Archives Le Télégramme)

C’est avec tristesse que les Lanrivanais ont appris jeudi 20 janvier la disparition de leur doyenne, Séraphine Gicquel, à l’aube de ses 100 ans. Séraphine est née le 4 avril 1922, à Kerbastard. Elle a eu une vie bien remplie, avec ses cinq enfants, avant d’élire domicile au village du Rest, en 2002, avec son fils Marcel. Au décès de celui-ci, en 2019, elle s’est installée à l’Ehpad Ti Kerjean, de Saint-Nicolas-du-Pélem. Une sérieuse baisse d’audition et l’arrivée de la pandémie auraient pu rendre sa vie bien compliquée sans les visites assidues de sa fille Nellie et de son compagnon Michel, qui lui redonnaient chaque semaine le sourire. Sa douceur et sa gentillesse faisaient d’elle une résidente appréciée de tous. Un dernier hommage lui a été rendu à l’église de Peumerit-Quintin, ce samedi 22 janvier.

 

Texte et photo : Le Télégramme. Lien vers l'article.


Le recensement va débuter dans la commune

Anne Gautier, Nolwenn Le Bars, secrétaire de mairie, qui pilotera le recensement, Philippe Le Joncour, maire de Lanrivain, et Christiane Le Mener

Le recensement des habitants de Lanrivain aurait dû être effectué en 2021 mais en raison de la pandémie il a dû être reporté.

Il sera donc effectué à partir de jeudi et jusqu’au 22 février par Christiane Le Mener, pour la partie nord de la commune et par Anne Gauthier, pour la partie sud.

Un premier courrier est arrivé dans les boîtes aux lettres des habitants pour les prévenir de leur passage.

 

Les deux agentes désignées, tenues au secret professionnel seront chacune munies d’une carte officielle avec photo, signature du maire et bandeau tricolore. Même si l’accès sur internet est privilégié, la formule papier est toujours possible et Anne et Christiane pourront, si besoin, apporter leur aide en cas de difficulté, que ce soit sur internet ou sur papier.

 

Texte et photo : Ouest France. Lien vers l'article.